Twitter

Twitter est ce nouveau service web qui déclenche pas mal de troll, voir de mépris depuis quelques temps sur le web.

En effet l’idée de raconter ce qu’on fait à chaque instant paraît ridicule, exemple “Je fais popo” intéressera sans doute pas grand monde, hormis votre médecin si vous êtes suivi :)

Bref, si on s’arrête là sans creuser plus loin ça paraît sans intérêt. Pourtant il suffit de chercher pas bien longtemps pour découvrir qu’une idée génial sort presque tous les jours autour de Twitter.

Tout d’abord sur le contenu. Le dernier en date vu sur le blog de Twitter explique comment les pompiers de Los Angeles l’utilise pour informer sur les interventions en cours. Qui oserait dire que c’est une information inutile ?. En tout cas elle l’est moins que “je fais popo”.

Twitter subit le même mépris que les blogs à leur début : “Mais c’est nul de raconter sa vie à tout le monde ! Ca va intéresser qui ?!” La réponse est connue depuis longtemps car les blogs sont entrés dans les moeurs : Cela va intéresser ceux qui s’intéresse à ta personne et/ou à ton contenu. CQFD.

Et bien Twitter c’est la même chose, sauf que là s’agissant d’un micro-contenu, la forme et l’objectif sont complètement différent. Pour une personne il s’agit de transmettre une humeur, ou une information mais pas suffisamment importante pour en faire un billet dans un blog. Autre cas, transmettre une info par SMS en n’ayant que son GSM sous la main.

Pour un service comme les pompiers un blog n’est que de peu d’appui pour le travail quotidien. Twitter permet de transmettre une information importante et concise à un nombre quelconque de personnes : les personnes concernées. Ici tous les services travaillant avec eux, ou simplement les usagers désirant être informé rapidement en temps réel.

Car la force de Twitter est d’utiliser un service de transmission qui semblait réservé à une génération analphabète de “KIKOO LOL” : le SMS.

On peut donc recevoir en temps réel sur son téléphone portable les interventions en cours des pompiers de LA. Et ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres :

  • Une association désirant informer en temps réel ses membres sur l’humeur du stand à Solution Linux par exemple.
  • Une entreprise désirant informer ses clients des dernières promotions, exemple Dell
  • Une ONG souhaitant communiquer chaque évènement sur le terrain, exemple oceandoctor.
  • Une radio web indiquant le titre en cours, exemple (l’excellente) Groove salad de soma fm. D’ailleurs intégrer l’API twitter à Rhythmbox ,par exemple, serait très pratique car permettrait d’activer les notifications IM de cette radio que si on l’écoute.
  • etc, etc.

Twitter peut évidement servir aux VIP souhaitant informer leurs fans au quotidien, exemple avec Dida et Vitaa sur Noumba, le petit clone français (source).
D’aucun diront qu’ils ne s’intéressent pas à ces stars, mais rien empêche RMS ou Linus de poster à propos d’un hack en cours intéressant :) D’ailleurs Miguel De Icaza utilise Twitter.

Ensuite les services annexes. Un certain nombre d’entreprise (ou futur) ont vu le potentiel de Twitter et proposent des services permettant de l’étendre. Comme retweet qui propose :

  • twittercal qui fait le lien entre Twitter et Google calendar. Après inscription un simple SMS à twittercal permet de mettre à jour son agenda. Énorme.
  • Fonf qui sur un simple SMS indique le point Wifi FON le plus proche.
  • Timer un réveil programmable.
  • etc, etc.

Autre exemple étonnant avec le bot multimap qui permet d’indiquer par SMS les lieux intéressant à l’endroit où l’on se trouve, ou bien comment aller d’un point A à un point B.

L’envoi et la réception des messages ne se limite pas aux SMS bien sûr, mais web (bof) et messagerie instantanée. Inutile donc de consulter sa page. Twitter ne gérant pas l’envoi et la réception depuis les mails et MSN, cela a été étendu depuis des services extérieur twittermail et twittermsn.
Quand vous fournissez une API vous pouvez toujours compter sur quelqu’un pour ajouter ce à quoi vous n’avez pas pensé ou n’avez pas eu le temps d’implémenter :)

En résumé le succès de Twitter vient de son API et de l’usage (gratuit!) des SMS. Le reste vient de l’imagination des usagers qui est sans limite ; plus que celle de certains blogueurs en tout cas ;)