A Guide to Medigap

The individuals who have a Medicare plan will understand that Medicare just covers, best case scenario, 80% of the aggregate medical expenses. This is the reason, in addition to their Medicare plan, many might be required to take out extra Medicare supplemental insurance to cover the staying 20% not secured by Medicare. This 20% not paid by Medicare is in some cases referred to as the “co-payments” sum, which a few clients just can’t bear to pay, even in installments. Medicare supplemental insurance can help lessen these noteworthy expenses.

 

There are a few different supplementary plans accessible yet the most mainstream plan is Medigap. Another is the Medicare SELECT policy, which is less expensive yet limits patients to Medicare accepted specialists, hospitals and doctors. Those with HMO (Health Maintenance Organization) certified Medicare Advantage Plans needn’t bother with an extra healthcare plan to take care of outstanding expenses.

 

There are 11 kinds of standard extra Medicare insurance, going from Plan A through to Plan B. Every policy offers a range or premiums, coverage and out-of-stash expenses. This is for the most part given through the ‘Medigap’ policy and is sold by private insurance strategies.

Find the best plans here Bestmedicaresupplementplans2019.com.

Medigap works similarly as other extra medical coverage. It is sold by private insurance companies however approved by Medicare. The plans are standard fundamental coverage strategies, contrasting just somewhat all through Plans (A-L) and marginally through different companies in premium. The standard coverage for the 11 plans must remain the same regardless of what organization gives in the arrangement.

 

By and large, a Medigap policy covers a couple of key gaps in the first Medicare plan. Coinsurance, co-payments, deductibles, here and now care offices and crisis travel insurance are altogether secured by the Medigap policy through the plans (they may not all be necessarily secured by one arrangement).

 

Medicare Part D is another Medicare Supplement Insurance policy offered by private insurance companies yet managed by Medicare and the Government. It can add coverage to an Original Medicare policy, a Certain Medicare Cost Plan, a PFFS Plan (Private Fee for Service) or a Medicare Medical Savings Account Plus. Part D strategies for the most part give benefits including more affordable physician recommended drugs, more noteworthy access to drugs (name brand and non specific) and low co-payments/deductibles.

 

A few companies offer the Medicare Part D policy yet the exact points of interest of the policy, coverage and premiums relies upon the insurance organization giving them. There are additionally sure arrangements sold by companies that lone apply in specific zones of the United States, or certain premiums for different territories the policy covers.

 

There are, be that as it may, a few outside factors that will influence this Medicare Supplemental Insurance Rates and Plans. The subsidizing that Medicare gets, for instance, could influence even private supplemental insurance approaches, and in addition Medicare extension (which may diminish or increment premiums). Additionally, Medicare hole insurance such as Medicare Plan D and Medigap don’t cover long-term nursing care or long term remain in hospitals. They additionally don’t cover other healthcare issues, such as optician costs, private medical caretakers or dental expenses. These must be obtained elsewhere, such as in the Medicare Advantage Plan which does not act as a Medicare Supplemental Insurance policy but rather as an entire replacement to a Medicare plan.

The post A Guide to Medigap appeared first on Ruby France.

Hello world!

Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!

The post Hello world! appeared first on Ruby France.

Fin du support de Ruby 2.1

En ce 1er avril 2017 s’arrête le support de la branche 2.1 de Ruby.

La série de versions 2.1.* était entrée en phase de maintenance de sécurité fin mars 2016, avec la sortie de la version 2.1.10. Cette phase était prévue pour durer un an, de sorte qu’aujourd’hui, la branche 2.1 n’est plus officiellement maintenue. Il n’y aura plus de commits, que ce soit de fonctionnalité, de correction de bug ou de traitement de faille de sécurité, sur cette branche. De ce fait, nous vous invitons à migrer vers Ruby 2.4 ou au minimum 2.3 sans attendre.

À propos des versions actuellement officiellement maintenues

Ruby 2.4.*

Cette branche est dans sa phase standard de support. Les correctifs fonctionnels et de sécurité sont backportés depuis master à mesure. Si une faille critique est découverte, un correctif sera mis à disposition le plus rapidement possible.

Ruby 2.3.*

Cette branche est dans sa phase standard de support. Les correctifs fonctionnels et de sécurité sont backportés depuis master à mesure. Si une faille critique est découverte, un correctif sera mis à disposition le plus rapidement possible.

Ruby 2.2.*

Cette branche est dans sa phase de support de sécurité. Il n’y a plus de backport depuis les ersions plus récentes, sauf pour des correctifs de sécurité. Si une faille critique est découverte, un correctif sera mis à disposition le plus rapidement possible. La fin du support pour cette branche se fera à la fin mars 2018.

Posté par usa le 2017-04-01
Traduit par Jean-Denis Vauguet

Ruby 2.3.4 est disponible

Ruby 2.3.4 est désormais disponible.

Cette version amène près de 80 corrections de bugs. Consultez le log de commits pour plus de détails.

En particulier, Ruby 2.3.4 contient un correctif pour Symbol#hash, qui était affecté par une régression (comportement déterministe) qui touchait la branche 2.3 dans sa globalité. Consultez le bug #13376 pour en savoir plus.

Téléchargement

  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.3/ruby-2.3.4.tar.bz2

    SIZE:   14434361 bytes
    SHA1:   f5b18e7149ec7620444c91962e695708829d0216
    SHA256: cd9808bb53824d6edb58beaadd3906cb23b987438ce75ab7bb279b2229930e2f
    SHA512: ad1f16142615498232d0de85149585be1d2c5de2bc40ec160d272a09e098ef6f317d8b25026001735261fd1c5bc0d1f8513a8474e89f0d86eed5b2fe7338d64e
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.3/ruby-2.3.4.tar.gz

    SIZE:   17820518 bytes
    SHA1:   d064b9c69329ca2eb2956ad57b7192184178e35d
    SHA256: 98e18f17c933318d0e32fed3aea67e304f174d03170a38fd920c4fbe49fec0c3
    SHA512: 23b68ff1f7ab0323876d6135f232f895a5d5009b4128711a685003563828492afb330e589ca614581a49e43027c34e251d96a3fc10330cdfdd11a2537af0233f
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.3/ruby-2.3.4.tar.xz

    SIZE:   11450108 bytes
    SHA1:   8ee952fa7c2466d53868143e867dc08a153e20df
    SHA256: 341cd9032e9fd17c452ed8562a8d43f7e45bfe05e411d0d7d627751dd82c578c
    SHA512: 9e3adc2de6703e50e75db37db2981006d4c69759929d61db6a0d63627cfe5977d0ad66d2c69d7161cfc0c0d1c2cb38e5181a06ccd2790df2f72ec25c2ad01e02
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.3/ruby-2.3.4.zip

    SIZE:   19869837 bytes
    SHA1:   47a926289e4f007b1a338617f925dd858ea3da97
    SHA256: e70b716982be704375129d4fc0ef305fd8d8151f64e0fcb12de791ab956a526d
    SHA512: 6fab3a737f494d33f91a40881d4ab16a938e98cf0f344fba90104d5cf9e6d02d7c17f64512c2f1ffd67f64ad5dd38477fab0d17614c1ff22627f18232186315a
    

Commentaire de release

Nombre de programmeurs et d’utilisateurs nous ont aidés à préparer cette version au travers de leurs rapports de bug. Merci à eux.

Posté par nagachika le 2017-03-30
Traduit par Jean-Denis Vauguet

Ruby 2.2.7 est disponible

Ruby 2.2.7 est désormais disponible.

Cette version amène près de 70 nouvelles résolutions de bugs. Consultez le changelog pour plus de détails.

La version 2.2.7 marque la fin de la phase standard de maintenance de la branche 2.2, et le début de sa phase de maintance de sécurité. Cela signifie qu’il n’y aura plus de backports depuis les versions plus récentes, sauf pour les correctifs de sécurité. Cette phase de maintenance réduite s’achèvera dans un an, à l’issue de quoi la branche 2.2 ne sera plus officiellement supportée. De ce fait, nous vous recommandons de passer sans attendre à Ruby 2.4 ou au minimum 2.3.

Téléchargement

  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.2/ruby-2.2.7.tar.bz2

    SIZE:   13381078 bytes
    SHA1:   0b5b79f55a1e7a7c2f6600e75167c1b9cc435042
    SHA256: 80486c5991783185afeceeb315060a3dafc3889a2912e145b1a8457d7b005c5b
    SHA512: 83756cd1c91516962b83961e0de59d858618f7ed3e9795f930aab4f199d47a95ed8f867d8aa9b51d508be26d9babf2140117c88241168bac41e6ef702cfadf20
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.2/ruby-2.2.7.tar.gz

    SIZE:   16678101 bytes
    SHA1:   dc819c4810b009f282f3b794f61f0db313f03b19
    SHA256: 374184c6c5bbc88fb7bad422368d4053a236fb6587f0eff76146dcba57f93da5
    SHA512: 056f4b59afdd5e7697e96e64f0c0308392d9dce386abfdb101a2260d1d906877c55ae135cb86a1598a778ca7beb39424ad38bce0deb860981a10e8f5d48bf359
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.2/ruby-2.2.7.tar.xz

    SIZE:   10507528 bytes
    SHA1:   8b811b08c1ba790949fa67c6856c9b3ba3f12691
    SHA256: 234c8aee6543da9efd67008e6e7ee740d41ed57a52e797f65043c3b5ec3bcb53
    SHA512: 21bebec6d0972f4e6f2988f471c58520e32096e43a61d627eb2210df283a6fd6d0fc49da9063f2d086f3d489f13e948462a6f084f9e931b4fde6102f490cc225
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.2/ruby-2.2.7.zip

    SIZE:   18519665 bytes
    SHA1:   5214c5b4c0c64b6af1d77c2d9ff890481e7e4e01
    SHA256: db3852d3f23b5eab2b9862ff01c16486eb5700cd7cb5a78234254fd8a330e183
    SHA512: 3bb978c510ecb9f962c4613124fffd64e1348d1fa2779218727c1c7c8ff3cbcf88ff0232acb815f3363af67e9f5ce546ca84990ee95269f9512270830daa588a
    

Commentaire de release

Merci à tous celles et ceux qui nous ont aidés à préparer cette version.

Le support de la branche 2.2 est documenté et encadré par le document Agreement for the Ruby stable version publié par la Ruby Association.

Posté par usa le 2017-03-28
Traduit par Jean-Denis Vauguet

Ruby 2.4.1 est disponible

Nous sommes heureux d’annoncer la sortie de Ruby 2.4.1. Il s’agit de la première version TEENY dans la branche stable 2.4.

Consultez le log de commits pour les détails.

Téléchargement

  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.1.tar.bz2

    SIZE:   12571597 bytes
    SHA1:   b0bec75c260dcb81ca386fafef27bd718f8c28ad
    SHA256: ccfb2d0a61e2a9c374d51e099b0d833b09241ee78fc17e1fe38e3b282160237c
    SHA512: 1c80d4c30ecb51758a193b26b76802a06d214de7f15570f1e85b5fae4cec81bda7237f086b81f6f2b5767f2e93d347ad1fa3f49d7b5c2e084d5f57c419503f74
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.1.tar.gz

    SIZE:   14174752 bytes
    SHA1:   47909a0f77ea900573f027d27746960ad6d07d15
    SHA256: a330e10d5cb5e53b3a0078326c5731888bb55e32c4abfeb27d9e7f8e5d000250
    SHA512: 6cddac19733870f372750a276a2c59f99dea9a17731cd7c24a44b615794ff1a5d194660949628217107f2301f3b1ff3b6c18223896c87c76e84c64f4078769dc
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.1.tar.xz

    SIZE:   9939188 bytes
    SHA1:   eb3e25346431214379e3b92c6f6b6e02f7b2503f
    SHA256: 4fc8a9992de3e90191de369270ea4b6c1b171b7941743614cc50822ddc1fe654
    SHA512: e6fd290b6edd166348b70f0f1c56f7ed9d956c4c1eb91d97d0548041ca4196b9b75ec1ad35c745bdbfd4de195899093e7205d7f02b014ecf1c48e6f31cf25903
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.1.zip

    SIZE:   15830344 bytes
    SHA1:   19bdb47299a39316df2c80107314940d17b26d88
    SHA256: f98a3b50439ffdd270f9ae86d99ff0be431c81b85215c9aafac942ef40b89cbf
    SHA512: 4dc8991a5f8751a5853798b2e438eb3879c959a02517aa4d0efa045412e47ba7036679fd4c6797249a502f0bfac9ef43740f7bff29b017d10e0b3f51d63f161f
    

Commentaire de release

Nombre de développeurs et d’utilisateurs ont remonté des bugs et nous ont ainsi aidé à préparer cette version. Merci à tous et à toutes.

Posté par naruse le 2017-03-22
Traduit par Jean-Denis Vauguet

Ruby 2.4.0 est disponible

Nous sommes heureux d’annoncer la sortie de Ruby 2.4.0.

Il s’agit de la première version stable de la branche 2.4. Elle apporte de nombreuses nouveautés, notamment :

Améliorations de la table de hachage (par Vladimir Makarov)

La structure interne de la table de hachage (st_table) a été retouchée pour supporter l’adressage ouvert (une méthode de résolution de collisions), et de ce fait maintient un ordre d’inclusion. Cette modification substantielle a été conçue par de nombreuses personnes, notamment Yura Sokolov.

Binding#irb: lancement d’une session REPL similaire à binding.pry

Lors de vos phases de deboggage, vous utilisez sans doute souvent p pour inspecter le contenu de variables. Avec pry, il est possible d’écrire binding.pry pour lancer une session REPL à partir de n’importe quel endroit, pour exécuter du code Ruby.

r56624 reproduit cette fonctionnalité pour IRB, avec binding.irb.

Fusion de Fixnum et Bignum dans Integer

Bien que la spec ISO/IEC 30170:2012 ne préjauge pas de l’implémentation de la classe Integer, Ruby a historiquement construit une abstraction basé sur deux classes spécialisées : Fixnum et Bignum. Ruby 2.4 procède à une unification de ces APIs dans la classe « mère » Integer. Toutes les extensions C qui modifieraient Fixnum ou Bignum devront être corrigées.

Pour plus de détails, consultez ce ticket et la présentation de akr.

Support de Unicode dans les transformations de String

L’ensemble de méthode String/Symbol#upcase/downcase/swapcase/capitalize(!) supporte désormais Unicode. Jusqu’ici, les transformations étaient limitées à ASCII.

Améliorations des performances

Ruby 2.4 apporte plusieurs améliorations de performances via l’implémentation de méthodes de l’API standard :

Array#max, Array#min

[x, y].max et [x, y].min ont été optimisées pour ne pas créer de tableau temporaire dans certains cas qui le permettent.

Regexp#match?

Ajout de Regexp#match?, qui exécute une expression régulière sans créer l’objet de référence arrières (back reference), ni changer $~, de façon à réduire la charge d’allocation mémoire.

Autres améliorations

Deboggage

Thread#report_on_exception et Thread.report_on_exception

Ruby ignore les exceptions non traitées par rescue dans les threads, sauf quand un autre thread impose le comportement contraire du fait de l’utilisation de Thread#join. Avec report_on_exception = true, vous pouvez désormais contrôler a priori ce comportement, et ainsi être notifiés quand un thread arbitraire meurt du fait d’une exception non traitée.

Dites-nous quelle valeur par défaut vous souhaiteriez que Ruby définisse pour le réglage report_on_exception, et aussi pour report-on-GC, qui affiche un rapport quand un thread (non-join) est recyclé par le ramasse-miette.

La détection d’interblocage de Thread affiche désormais les threads avec leur backtrace et dépendances

Ruby comporte une détection des interblocages (deadlocks) pour les threads mis en attente, mais le rapport de détection ne fournissait pas suffisamment d’information jusqu’ici pour être réellement utile en phase de deboggage. Ruby 2.4 ajoute la backtrace au rapport, ainsi qu’une liste des threads dépendants.

Nous vous invitons à essayer tous ces changements apportés par Ruby 2.4.0-rc1 et à nous faire vos retours !

Autres changements notables depuis la version 2.3

  • Support de OpenSSL 1.1.0 (et fin du support des versions 0.9.7 et précédentes)
  • ext/tk retiré de la librairie standard (#8539)
  • XMLRPC retiré de la librairie standard (#12160)

Consultez le fichier NEWS et le log de commits pour plus de détails.

Ces modifications correspondent en tout et pour tout à 2523 fichiers modifiés, 289129 insertions(+) et 84670 suppressions(-) depuis la sortie de Ruby 2.3.0 !

Joyeux Noël, bonnes vacances et amusez-vous avec cette version 2.4 de Ruby !

Téléchargement

  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0.tar.bz2

    SIZE:   12572424 bytes
    SHA1:   944d2588308391b20a89642472454d1dfe7b2360
    SHA256: 440bbbdc49d08d3650f340dccb35986d9399177ad69a204def56e5d3954600cf
    SHA512: bef7bb53f63fb74073d071cc125fb67b273ed0779ef43c2d2969089b9ca21fff1bd012281c5b748f7a3c24dd26e71730d7248c05a01cb23ab2089eb4d02115fe
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0.tar.gz

    SIZE:   14104044 bytes
    SHA1:   d44a3c50a0e742341ed3033d5db79d865151a4f4
    SHA256: 152fd0bd15a90b4a18213448f485d4b53e9f7662e1508190aa5b702446b29e3d
    SHA512: 21c9f596b42dd9cba7a53963a59fed0c2e0c1eb960a4ac7087ea3eaa991ce9252d32639e1edcb75b1d709bc07c4820a6dc336ab427d0643c6e6498e0eacdbc8b
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0.tar.xz

    SIZE:   9906880 bytes
    SHA1:   038804bbd0e77508dd2510b729a9f3b325489b2e
    SHA256: 3a87fef45cba48b9322236be60c455c13fd4220184ce7287600361319bb63690
    SHA512: 975a5388592adc038461e0acebb6c0efee242891b2ea8621476401458efe2bc0fdd317d3bf99beb745b0b3808410efdff33862da29c95c027f457943721e3ab6
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0.zip

    SIZE:   15758757 bytes
    SHA1:   29e1bab11551011718c35a51827edcb55bd656fc
    SHA256: 5c2bbfa26fd6a15a2d70961874b0f3a386206fcc5f698e240dd8b0c9f0f18c5e
    SHA512: 31d932372ce490eeac0a70bc8dcf842909a90435422398d069c05cf01d994936064b8f4e60879e28a8655c1296eb8e180e348cb95e001ed6ca73cda0ff77de23
    

Posté par naruse le 2016-12-25
Traduit par Jean-Denis Vauguet

Ruby 2.4.0-rc1 est disponible

Nous sommes heureux d’annoncer la sortie de Ruby 2.4.0-rc1.

Ruby 2.4.0-rc1 est la première release candidate pour la version stable 2.4.0 Le but de cette version est d’obtenir des retours de la communauté : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques.

Améliorations de la table de hachage (par Vladimir Makarov)

La structure interne de la table de hachage (st_table) a été retouchée pour supporter l’adressage ouvert (une méthode de résolution de collisions), et de ce fait maintient un ordre d’inclusion. Cette modification substantielle a été conçue par de nombreuses personnes, notamment Yura Sokolov.

Binding#irb: lancement d’une session REPL similaire à binding.pry

Lors de vos phases de deboggage, vous utilisez sans doute souvent p pour inspecter le contenu de variables. Avec pry, il est possible d’écrire binding.pry pour lancer une session REPL à partir de n’importe quel endroit, pour exécuter du code Ruby.

r56624 reproduit cette fonctionnalité pour IRB, avec binding.irb.

Fusion de Fixnum et Bignum dans Integer

Bien que la spec ISO/IEC 30170:2012 ne préjauge pas de l’implémentation de la classe Integer, Ruby a historiquement construit une abstraction basé sur deux classes spécialisées : Fixnum et Bignum. Ruby 2.4 procède à une unification de ces APIs dans la classe « mère » Integer. Toutes les extensions C qui modifieraient Fixnum ou Bignum devront être corrigées.

Pour plus de détails, consultez ce ticket et la présentation de akr.

Support de Unicode dans les transformations de String

L’ensemble de méthode String/Symbol#upcase/downcase/swapcase/capitalize(!) supporte désormais Unicode. Jusqu’ici, les transformations étaient limitées à ASCII.

Améliorations des performances

Ruby 2.4 apporte plusieurs améliorations de performances via l’implémentation de méthodes de l’API standard :

Array#max, Array#min

[x, y].max et [x, y].min ont été optimisées pour ne pas créer de tableau temporaire dans certains cas qui le permettent.

Regexp#match?

Ajout de Regexp#match?, qui exécute une expression régulière sans créer l’objet de référence arrières (back reference), ni changer $~, de façon à réduire la charge d’allocation mémoire.

Autres améliorations

Deboggage

Thread#report_on_exception et Thread.report_on_exception

Ruby ignore les exceptions non traitées par rescue dans les threads, sauf quand un autre thread impose le comportement contraire du fait de l’utilisation de Thread#join. Avec report_on_exception = true, vous pouvez désormais contrôler a priori ce comportement, et ainsi être notifiés quand un thread arbitraire meurt du fait d’une exception non traitée.

Dites-nous quelle valeur par défaut vous souhaiteriez que Ruby définisse pour le réglage report_on_exception, et aussi pour report-on-GC, qui affiche un rapport quand un thread (non-join) est recyclé par le ramasse-miette.

La détection d’interblocage de Thread affiche désormais les threads avec leur backtrace et dépendances

Ruby comporte une détection des interblocages (deadlocks) pour les threads mis en attente, mais le rapport de détection ne fournissait pas suffisamment d’information jusqu’ici pour être réellement utile en phase de deboggage. Ruby 2.4 ajoute la backtrace au rapport, ainsi qu’une liste des threads dépendants.

Nous vous invitons à essayer tous ces changements apportés par Ruby 2.4.0-rc1 et à nous faire vos retours !

Autres changements notables depuis la version 2.3

  • Support de OpenSSL 1.1.0 (et fin du support des versions 0.9.7 et précédentes)
  • ext/tk retiré de la librairie standard (#8539)
  • XMLRPC retiré de la librairie standard (#12160)

Consultez le fichier NEWS et le log de commits pour plus de détails.

Ces modifications correspondent en tout et pour tout à 2519 fichiers modifiés, 288606 insertions(+) et 83896 suppressions(-) depuis la sortie de Ruby 2.3.0 !

Téléchargement

  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0-rc1.tar.bz2

    SIZE:   12512729 bytes
    SHA1:   a0439652a97a2406b691e8a1e586e2cf08c258ba
    SHA256: 3b156b20f9df0dd62cbeeb8e57e66ea872d2a5b55fabdef1889650122bcc2ea7
    SHA512: b43902ac7794487197df55a45256819d2e7540b77f1ed4eb68def3e0473ee98860a400862075bafadbde74f242e1dfe36a18cd6fe05ac42aae1ea6dddc9978ce
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0-rc1.tar.gz

    SIZE:   14098505 bytes
    SHA1:   6b242f9ec7b908c9aa26e497440684ba06d86927
    SHA256: e41ada7650eed2a5800534d1201ba7c88f1627085659df994f47ab4c5e327745
    SHA512: 26d3c60483ce2d6eaabd7077085102fad6633f18cf5d772bacf6f563670030cb7bba22d54d8b7dfa5eac8b52990371c4a6ad1c095dff6f6b3a7bbe1a8ffb3754
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0-rc1.tar.xz

    SIZE:   9930088 bytes
    SHA1:   7c404e8bec9859f708927f7203d4f42187e678b7
    SHA256: 3f014b3186d10676da6c512d14c65db23ccc4bf200fed9d7c6f9a58fd1e3295b
    SHA512: 22e209e28da1f2394f50c0a7dd5d0d4d4c0c5a6b5b0b02260fad0267a0940b98f0e2b0f36a44f87d1612555cb3022f43cd136a5186c7f87650aa20264408d415
    
  • https://cache.ruby-lang.org/pub/ruby/2.4/ruby-2.4.0-rc1.zip

    SIZE:   15785968 bytes
    SHA1:   7d82386434ccbb1701f2995286bf29c8b9179e01
    SHA256: 14e6910e36618cddffeb22bad5f1052f907dc31ec93d4aa945bca0905d8a52c4
    SHA512: 5dd89320d429e5bd5faf3709be7e5b70f7355304d6324d7ac13a69187e5f1446ad5988c8186bc33f4fea8934288294f9d16fea173f39b2b39967746c4b03d1d4
    

Commentaire de release

Consultez également notre calendrier de sortie :

ReleaseEngineering24

Posté par naruse le 2016-12-12
Traduit par Jean-Denis Vauguet

ConFoo Montréal 2017 recherche des conférenciers Ruby

ConFoo - Conférence pour développeursVous voulez mettre vos idées de développement web devant un public? L’appel aux conférenciers pour la conférence ConFoo Montréal 2017 est ouvert! Si vous avez un désir ardent de présenter sur Ruby, les bases de données, JavaScript, ou d’autres sujets de développement web, nous voulons lire vos propositions.

L’appel est ouvert seulement du 21 août au 20 septembre 2016, alors faites vite. Un avantage supplémentaire: si votre proposition est sélectionnée et que vous êtes à l’extérieur de la région de Montréal, nous allons couvrir le transport et l’hôtel.

Vous avez 45 minutes pour impressionner la foule, avec 35 minutes pour votre sujet et 10 minutes pour les questions. Nous avons hâte de voir vos propositions. Impressionnez-nous!

ConFoo Montréal aura lieu du 8 au 10 mars 2017. Pour ceux d’entre vous qui connaissent déjà notre conférence, sachez que cette tradition annuelle se tiendra en plus de ConFoo Vancouver. Visitez notre site pour en savoir plus sur les deux événements.

Posté par afilina le 2016-08-26

Le futur du CSS, un coup d’oeil sur dotCSS 2015