focus Ferret

Le focus d’O’Reilly consacré ŕ cette bibliothčque d’indexation de document vient de sortir avec un peu de retard : Focus Ferret

Voir mon précédent billet : ferret

AR-Backup cool et patché

Il y a un petit plugin que j'affectionne de par son utilité. Il s'agit de ar-backup. Il a été réalisé par Matt Aimonetti qui est un des contributeurs français à Rails.

Mais voilà, j'ai eu quelques difficultés avec ce plugin. En effet, ma locale par défaut est le français et il y avait une erreur de récupération de la révision SVN dû a un pattern dans la tâche ajouté par le plugin. Ce pattern supposait la locale anglaise et non une autre locale. Ainsi il n'arrivait pas à récupérer le numéro de version adéquate.

J'ai tout d'abord reporté ce bug sur la page du projet et réfléchis à une meilleur méthode. J'ai ainsi pu créer un patch qui devrait permettre de faire fonctionner correctement ce plugin dans toutes les locales. En effet, il se base sur les fichiers de configuration directement intégré au dossier .svn et non à la commande. Même au niveau des performances, je pense que c'est un peu amélioré. En tout cas pour moi il fonctionne. Attendons de voir la réaction de Matt.

Perturbations en vue

Je migre tous les sites de mon actuelle dédibox vers un serveur OVH. Des perturbations sur ce blog sont donc à prévoir cette semaine. La configuration du serveur est bientôt terminée donc je déplace ce blog très bientôt. Si tout se passe bien, vous ne verrez rien sinon Boldr pourra être KO quelques heures.

Principal changement dans la configuration, passage d’Apache 2 à Nginx pour le serveur Web. Dans cette configuration je n’ai fait que l’installation du nécessaire pour Rails et de mes gems pour Snippet Bucket et Mephisto, le reste c’est pas moi à l’exception d’un petit peu de configuration Nginx (bah oui c’est moi qui ait voulu Nginx).

Plus de nouvelles et peut-ĂŞtre enfin un tuto de configuration de Nginx (pour Rails et PHP) bientĂ´t ;)

Perturbations en vue

Je migre tous les sites de mon actuelle dédibox vers un serveur OVH. Des perturbations sur ce blog sont donc à prévoir cette semaine. La configuration du serveur est bientôt terminée donc je déplace ce blog très bientôt. Si tout se passe bien, vous ne verrez rien sinon Boldr pourra être KO quelques heures.

Principal changement dans la configuration, passage d’Apache 2 à Nginx pour le serveur Web. Dans cette configuration je n’ai fait que l’installation du nécessaire pour Rails et de mes gems pour Snippet Bucket et Mephisto, le reste c’est pas moi à l’exception d’un petit peu de configuration Nginx (bah oui c’est moi qui ait voulu Nginx).

Plus de nouvelles et peut-ĂŞtre enfin un tuto de configuration de Nginx (pour Rails et PHP) bientĂ´t ;)

… et MySQL ?

sudo env ARCHFLAGS="-arch i386" gem install mysql — –with-mysql-config=/usr/local/mysql/bin/mysql_config

Voila ;)

Tu vois maman… Tout va bien… 70% seulement !

70%How Addicted to Apple Are You?

Milwaukee Dating

Quel avenir pour les applications web libres ?

Je lis régulièrement le blog de Biologeek et j'aime beaucoup ses idées et analyses sur le Web en général. Aujourd'hui il a demandé au petit blogueur comme moi de donner leur avis sur Quel avenir pour les applications web libres? Voulant être pendant un instant une personne qui donne son avis je vais donner mon avis sur ce sujet.

Je suis pour ces applications

Personnelement, je suis utilisateur et contributeur de plusieurs projets d'application web libre comme par exemple Redmine ou Typo. J'aime beaucoup les utiliser car elles me permettent de faire ce que je souhaite et mĂŞme de les modifier Ă  ma convenance si je le souhaite. Par contre, cette attitude de modification n'a de raison que si on sait programmer, ce qui est mon cas.

Ce type d'application me permet aussi de conserver mes propres données et de ne pas les jeter en pâture à tout service Web qui n'aura peut-être pas la pérénité ou le respect de la vie privée que je souhaite.

Quel défaut pour ces applications ?

Effectivement comme je l'ai dit, je suis un informaticien, développeur et accro aux nouveautés informatiques. Je sais tout ce qu'il se passe et prend du temps pour installer telle ou telle application. Mais un utilisateur lambda ne peux pas faire tout ça facilement. On sait tous que beaucoup de monde ne savent que les bases de l'internet, alors nous comprennons qu'elles ne puissent pas installer de ces applications qui leur deviennent donc inaccessible.

L'alternative des applications gratuites

Heureusement le web a permis à toutes ces personnes d'apporter des solutions plus simple pour elle et surtout leur donner accès à Internet. C'est exactement la philosophie du Web 2.0. Nous avons ainsi pu découvrir des applications vraiment interressanteis et bien réalisées. Car forcement une société qui a des ressources peux si elle le veux, faire mieux que des bénévoles. Justement ces applications ont pris leur racine de philosophie issue de l'open-source comme des releases le plus souvent possible. A tel point qu'on ne nous annonces pas les nouveautés. On les découvre. Et aussi la demande d'avis des utilisateurs.

Et l'avenir des applications web libre alors ?

Alors que je ne le souhaite pas, j'ai vraiment peur pour ces applications. Autant je trouvais qu'elles prenaient de l'importance il y a 2 ans, autant je trouve que leur utilisation décline.

En effet, regardez l'exemple des clients mail ou RSS qui sont passé aux oubliettes avec l'utilisation de Gmail ou Google Reader qui sont vraiment de très bonne application. Même nous les Geek passons de plus en plus par ces applications tierces que par des applications internet libre.

Espérons que j'ai tord. Car même si c'est bien pour l'utilisateur lambda qui peux avoir accès à tout ça, il ne se rend pas forcement compte des enjeux qui sont derrière et principalement l'intégrité de ses données. Par exemple beaucoup de ces services sont hébergés dans d'autre pays que la France. Ainsi il ne sont pas assugéti à la CNIL et peuvent utiliser librement nos données personnelles sans que nous ayons aucun recours.

Sortie de Whois-0.4.1

Il faut croire que c'est le moment des releases pour moi.

Je viens de faire une toute petite mise à jour de ma petite librairie de Whois Ruby. La seule modification est la mise à jour de la liste de correspondance des serveurs Whois. J'ai mis à jour cette liste en concordance avec la liste de Marco d'Itri et son programme en ligne de commande Whois-4.2.27. Ça faisait longtemps que je devais mettre cette liste à jour. C'est enfin fait.

RJB sous MacOSX

Depuis l’arrivĂ©e de la version 1.5 de MacOSX, c’est devenu un pur plaisir de dĂ©velopper en Ruby sous Mac. Vous avez Ă  disposition tout ce qu’il faut. Pour combler mon bonheur, il ne restait plus qu’Ă  installer RJB - pour Ruby Java Bridge.

Rien de plus facile.

1. Il faut commencer par positionner la valeur de la variable d’environnement JAVA_HOME :

export JAVA_HOME=/System/Library/Frameworks/JavaVM.framework/Home

Me concernant, j’ai stockĂ© cette dĂ©claration dans .zshrc, faite selon vos goĂ»ts ;)

2. Il suffit ensuite d’installer RJB via RubyGem :

$ sudo gem install rjb — –with-opt-dir=$JAVA_HOME
Select which gem to install for your platform (universal-darwin9.0)
 1. rjb 1.0.11 (mswin32)
 2. rjb 1.0.11 (ruby)
 3. rjb 1.0.9 (mswin32)
 4. rjb 1.0.9 (ruby)
 5. Skip this gem
 6. Cancel installation
> 2
Building native extensions.  This could take a while…
Successfully installed rjb-1.0.11
$

Terminé, testez :

#!/usr/bin/env ruby

require ‘rubygems’
require ‘rjb’

str = Rjb::import(‘java.lang.String’)
instance = str.new_with_sig(‘Ljava.lang.String;’, ‘Mon "Hello World" avec Ruby et RJB!’)
puts instance.toString

Sortie de WhoToWho 0.1.0

Après avoir passé une bonne soirée avec des amis à moi, il a été décidé de se faire un repas ensemble pour Noël. Pour avoir un maximum l'esprit de Noël. Il fallait s'offrir des cadeaux. Mais voilà, nous n'avons pas des moyens financiers illimités. Pour palier à ce problème nous avons décidé de faire un tirage au sort. Chacun de nous doit piocher un nom et offrir un cadeau à cette personne. Il ne faut pas que le nom de cette personne soit connu. C'est un secret. Mais voilà une nouvelle problématique est arrivée. Nous ne nous voyons que rarement maintenant. Il fallait un système où nous n'étions pas obligé de se voir. C'est là que j'ai proposé de réaliser un programme qui ferait tout ça. C'est ainsi qu'est né l'idée de WhoToWho.

Aujourd'hui, j'en sors la version 0.1.0 qui n'est qu'en ligne de commande et qui n'a que l'exclusion de soit même. Dans la prochaine version, on pourra définir une liste de personne à exclure.

Si vous êtes intéressé par le projet vous pouvez visitez ma plate-forme de dev

Cette version est releaser en gem et par archive tar sur rubyforge